AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elizabeth Clara Fields ○ Il n’y a pas de formule magique pour réussir sauf peut-être une acceptation inconditionnelle de la vie, et de ce qu’elle apporte.

Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth C. Fields
Elizabeth C. Fields
administratrice . « Doctor Fields »


○ CRÉDITS : angeldust & ANAPHORE
○ DATE D'INSCRIPTION : 22/06/2018
○ MESSAGES : 856
○ ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
○ EMPLOI : Directrice adjointe du Cyber Hospital et médecin pour androïdes. Consultante pour la BPAP. Ancienne conceptrice androïdes à CyberLife.

MessageSujet: Elizabeth Clara Fields ○ Il n’y a pas de formule magique pour réussir sauf peut-être une acceptation inconditionnelle de la vie, et de ce qu’elle apporte.    Ven 9 Nov - 17:52


“ Elizabeth Clara Fields „
Emilia Clarke


○ PRÉNOM : Ludivine.
○ PSEUDO : Lucrezia/ReineSoleil.
○ ÂGE : 28 ans.
○ PV, INVENTÉ OU SCÉNARIO : Poste-vacant créé par mes soins.
○ COMMENT TU AS DÉCOUVERT LE FORUM : J'en suis la fondatrice.
○ TES PREMIÈRES IMPRESSIONS : C'est mon bébé  
○ CE QUE TU PENSES DU JEU DBH : Une oeuvre d'art  
○ FRÉQUENCE DE CONNEXION : En tant qu'admin et fondatrice, je ferais de mon mieux pour être là tout les jours!  
○ UN MOT POUR LA FIN :   N'hésitez pas à me MP si vous avez des questions!
Bonjour. Je m'appelle Elizabeth Clara Fields. J'ai vu le jour, le 24 avril 2011 à Londres, je suis donc Anglaise mais naturalisée américaine. Pour pouvoir payer mes factures, j'ai dû trouver un emploi, j’exerce la fonction de Directrice adjointe du Cyber Hospital, médecin spécialisée en androïdes et consultante à la BPAP. Anciennement, j'étais aussi conceptrice chez CyberLife. Côté coeur, je suis Célibataire et sans enfant. J'adore le travail bien fait, et je déteste l'ignorance et, encore plus, la bêtise. J'ai quelques signes particuliers, qui sont : d'être ambidextre et surdouée. Et pour finir, je me vois bien dans les humains. Merci, bonne journée à vous.
Caractère du personnage : Ce que l'on remarque directement chez Lizzie, c'est qu'elle une surdouée et a un QI développé. C'est une femme passionnée, féministe, cultivée et curieuse. On peut aussi ajouter qu'elle est travailleuse, il n'est pas rare qu'elle reste plus tard au travail parce qu'elle a des dossiers à finir. Elizabeth déteste s'arrêter en plein milieu et le goût du travail pas fini a une saveur beaucoup trop amer à son goût.
Elizabeth n'aime pas non plus délégué son travail à quelqu'un d'autre...Pas qu'elle ne fasse pas confiance à son entourage mais, elle préfère tout faire elle-même ce qui, à tord ou à raison, peut la faire paraître comme comme quelqu'un d'imbue d'elle-même et snob. Elizabeth est simplement perfectionniste.

De plus, elle est quelqu'un de distinguée. Non seulement parce que son emploi l'oblige à faire attention à son apparence mais aussi parce qu'elle est féminine. Assez sociale, il n'est pas rare de la voir participer à certaines fêtes laissant paraître des côtés d'elle qu'on peut ne pas connaître, comme celle où elle peut être ouvert à autrui.

Bref, Elizabeth Clara Fields regorge de mystères et de secrets. Faut-il vouloir les découvrir!

“ This is our story „
Née en Angleterre, Elizabeth Clara Fields est née de l’union de Camille Waller et d’Evan Fields le 24 avril 2011 à Londres. Cependant, ses parents ont déménagé aux Etats-Unis quand elle était petite fille pour une raison obscure.
Elle ne sait jamais réellement demander pourquoi ; mais si elle devait avoir une théorie c’est que son père vivait dans la nostalgie de son enfance étant donné qu’il était d’origine américaine faisant de la jeune fille une métisse. Du sang anglais coulait dans ses veines via sa mère ainsi que de l’américain via son père.

C’est ainsi que la famille Fields s’installa dans une petite ville qu’ils quittèrent assez vite pour s’installer dans une grande métropole. Là, il n’y avait pas de mystère du pourquoi avoir accompli un déménagement aussi soudain ! La raison était que Lizzie, après avoir passé certains tests, s’était révélée être une surdouée avec un QI exceptionnel. Ses parents furent heureux du potentiel de leur fille mais, malheureusement, ils avaient aussi peurs. Pour elle. Dans la ville où ils avaient déménagé après avoir quitté le pays de la rose, les gens étaient assez étroits d’esprit. D’ailleurs, ils avaient, eux-mêmes, eu du mal à se débarrasser de l’étiquette « d’étrangers » pendant un temps.
Alors, oui, c’est dommage ! Mais ils avaient envie que leur fille voie en ses capacités un don exceptionnel et pas une tare.
Et leur vœu s’est réalisé. Elizabeth intégra les meilleures écoles où elle fit également beaucoup de sports de compétition. Ce sont d’ailleurs ses capacités diverses et variées qui lui ont ouvert les portes d’une université prestigieuse, Harvard.

Etant une des meilleures du campus universitaire, elle intégra - en tant que stagiaire – CyberLife quand elle avait 18 ans. Jeune certes… Mais la demoiselle fit rapidement ses preuves au point qu’Elijah Kamski, le directeur et fondateur de l’entreprise, l’a pris sous son aile.
Apparemment, ils eurent une bonne relation puisque, avant d’être remercié par l’entreprise, il s’arrangea pour qu’elle se fasse engager comme conceptrice à la fin officielle de ses études.
Elizabeth quitta donc définitivement le cocon familial pour se prendre un appartement dans le centre-ville de Détroit, ville où se trouvait le siège principal de CyberLife.

Au début, Elizabeth s’affairait à la tâche qui était la sienne. C’est-à-dire, concevoir et fabriquer des androïdes. Un travail, certes épuisant, mais aussi excessivement passionnant. Contrairement à ce que son ex en pensait. En effet, quelques temps après son engagement dans l’entreprise, Lizzie est tombée amoureuse et s’est mis en couple avec un jeune policier. Gavin Reed. Faisant taire une bonne fois pour toutes les rumeurs comme quoi la relation qui l’unissait avec Elijah Kamski n’était pas uniquement professionnelle. Surtout que son petit-ami fini par s’installer avec elle. Le truc qui pourrait sembler drôle, c’était que le concept du « les contraires s’attirent » se prêtait très bien quand on parlait de leur couple. Elizabeth était passionnée par les androïdes au point qu’elle en avait fait son métier tandis que Gavin ne trouvait rien de bien intéressant en « ces bouts de plastique ». Cependant, ni l’un ni l’autre n’a eu quelque à redire face au point de vue de l’autre.
Ils y trouvaient leurs comptes après tout.
Puis leur histoire s’est terminée. C’est Lizzie qui a rompu. Pourquoi ? Et bien parce que Gavin l’avait trompée. Et pas qu’une fois. Et si ce n’était que ça le problème, il le faisait quasiment ouvertement. Il aurait ramené une autre à leur appartement, que ça n’aurait pas plus surpris que ça Lizzie à force. C’est cette espèce de détachement sur ce point qui fit réaliser à la jeune femme qu’elle n’était plus amoureuse… Mais que, surtout, cet irrespect de Gavin… Elle ne pouvait pas le supporter. Ainsi, Elizabeth profita d’une journée de congé pour changer les serrures et les mots de passe de son appartement et faire les valises de Gavin. Quand il est revenu, elle les a balancées par la fenêtre. Il lui a demandé de lui pardonner mais qu’importe. Qu’il la trompe, c’était une chose. Qu’il lui manque de respect : hors de question. Elle était une femme, pas une babiole !
Elle ne sait pas où il est allé s’installer par la suite. Chez des amis ? Dans un motel ? En attendant de se retrouver un nouveau chez-lui.


Elizabeth n’a guère eu le temps de faire le deuil de son couple. La déviance devenait de plus en plus fréquente. Cependant, elle n’a jamais fait partie de ceux qui pensaient à des machines dysfonctionnelles. Elle savait que cela allait arriver. Que les androïdes allaient réclamer leur liberté et leurs droits. En secret, elle en aida certains.
Partisane pour la paix, elle fut horrifiée du comportement de ses semblables et, toujours discrètement, aidera encore des déviants.

Puis arriva la fin des manifestations et la reconnaissance des androïdes portées par le leader des déviants, Markus – futur Ministre des Affaires Androïdes, et – avec l’aide de certains – Elizabeth métamorphosa la Tour Cyber Life en Cyber Hospital et en prit sa tête avec Elijah Kamski.
Quand les actes de l’Opposition prirent de l’ampleur, on se souviendra longtemps de la Nuit des Massacres, Elizabeth se porta volontaire pour devenir consultante de la B.P.A.P.



○ BY .LAUFEYSON POUR DETROIT: BECOME HUMAN. NE PAS REPRENDRE.
Revenir en haut Aller en bas
 
Elizabeth Clara Fields ○ Il n’y a pas de formule magique pour réussir sauf peut-être une acceptation inconditionnelle de la vie, et de ce qu’elle apporte.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fields of Fire
» Fields of Glory (MiH)
» dite bonjours a jade^^
» SAINT-PRIGENT // Mnémosyne
» Breakthrough: Cambrai - MMP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Detroit: Become Human :: 
Detroit City Police Department
 :: Votre identité :: Fiches validées
-
Sauter vers: